Après une enfance en terre bretonne, Marie fait ses classes au Conserva­toire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Depuis 2005, elle a collaboré avec les chorégraphes Laurence Marthou­ret, Emilio Calcagno, Claire Jenny, Olivier Bioret, Martin Chaput et Martial Chazallon, Frederike Unger et Jérôme Ferron, Carlo Locatelli, Nans Martin, Johanna Lévy, Mélanie Perrier, Daniel Larrieu, Hervé Chaussard et Jerôme Brabant. Elle a aussi travaillé aussi avec le poète Julien Marcland, le pianiste David Greilsammer, les réalisateurs Ludivine Large Bessette et Étienne Aussel, la créatrice de vêtements Marie Labarelle. Elle a collaboré avec les metteurs en scène Hélène Cinque, Alexandre Zloto et Mathieu Coblentz et mené au­près d’eux une réflexion sur le travail du corps de l’acteur. En juin 2013, elle s’est frottée au jeu d’autrice chorégraphique en co-signant et co-interprétant avec Pierre Pontvianne un Vif du Sujet commandé par la SACD, Punkt, créé pour le festival June Events. Elle aime diversifier ses collaborations, dans le désir sans cesse renouvelé de rencontrer l’altérité et la versatilité des potentiels du corps en mouve­ment.

Marie Barbottin a présenté son projet en production déléguée La Chambre d’eaux à Quintessence 2021. Projet accompagné par le Manège-scène nationale-reims et Côté Cour – Scène conventionnée Art, enfance, jeunesse, Besançon.

Dossier du spectacle